Tweet #permaculture UA-144037763-1
Jardin en permaculture

Jardin en permaculture

Voici que pointe la seconde année pour mon jardin en permaculture. Je suis toujours dans cette démarche de privilégier les associations de plantes et d’intervenir à bon escient dans mon potager.

Mes progrès en paillage dans mon jardin en permaculture

ici le stock de paille en automne pour le jardin en permaculture, nous le mettons à l'abri car il servira aussi à nos quelques poules
Rentrer la paille en automne, pour avoir un stock utile au jardin en permaculture et pour les quelques poules recyclant les déchets de cuisine

Après une première saison d’essai pour voir évoluer mon jardin en permaculture, j’aborde la deuxième année avec un peu plus de repères.

J’ai renforcé le paillage pendant l’hiver. C’est à dire que j’ai doublé le volume de paille pour éviter trop de pousse de chardons. Je suppose que la paille doit assécher légèrement le sol et de ce fait les chardons poussent moins.

La pousse des chardons signifiait que le sol avait un surplus d’eau et la plante régule ce surplus. Le problème est qu’elle prend de la place et se multiplie ensuite aisément.

J’ai donc réussi à limiter la pousse des chardons avec cette épaisse couche de paille. Je tire cette conclusion parce que j’ai cherché à passer mon jardin en permaculture et que j’ai du observer ce qui s’y passait avant tout.

Évolution du jardin au cours de la deuxième année

Oui le jardin va encore faire une évolution en permaculture au cours de la deuxième année. En effet les allées du potager se dessinent au fur et à mesure que les carrés de culture prennent leur place.

vue du jardin en permaculture au moment du paillage
Vue de l’ensemble du paillage au jardin en permaculture

J’ai bien entendu prévu la plantation de quelques arbres fruitiers. Cette action aura le bénéfice d’apporter de l’ombre sur le sol au centre du potager. Il s’agit aussi d’avoir une protection contre le vent !

J’ai remarqué qu’il y avait trop d’eau dans le sol de mon potager par endroit et la paille aide à remédier à cet aspect des choses. Par contre, le sol devient vite sec à d’autres endroits et il semble que ce soit là où le vent circule sans encombre.

J’ai décidé de planter quelques arbres pour casser ce circuit venteux grâce au feuillage. Le plan de mon jardin en permaculture est disponible, consultable pour situer les emplacements des plantes ainsi que le détail des associations de plantes. Suivez ce lien vers PLAN PERMACULTURE AU POTAGER POUR 2020

Pourquoi moins de travail en permaculture ?

Je remarque que le paillage est une base solide pour mener un jardin en permaculture. Soyez rassurés car tout continuera de pousser.

Je vois beaucoup d’avantages au paillage, tout d’abord il sert en hiver pour limiter les pousses d’herbes et supprime le désherbage. Ensuite le paillage est utile l’été pour retenir un minimum d’humidité dans le sol et économiser les arrosages.

Je constate également que le sol reste meuble sous la paille. Je réduit ainsi considérablement les efforts à faire pour les plantations. Sur la photo ci-dessous j’utilise un plantoir pour faire le moins de dégâts possible dans ce carré potager et enfouir des fèves.

on voit que le travail se fait dans un carré potager permaculture non bêché. La paille ameublit le sol qui reste souple pour la plantation
Travail pour enfouir des fèves dans un carré potager permaculture non bêché

Vous voyez que se dispenser d’outils comme la bêche, la binette ou encore toutes sortes de pioches, est possible avec la permaculture. Le premier bénéficiaire de la permaculture c’est le jardinier lui-même.

Bien sûr, il faut continuer à entretenir un potager ou un jardin même en permaculture. On est loin de laisser le terrain à l’abandon total. Il est juste question de veiller au paillage, d’un peu de nettoyage pour pouvoir circuler et garder le plaisir de vivre dans son jardin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

11 − 8 =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.