Tweet #permaculture UA-144037763-1
Jardinage et Permaculture !

Jardinage et Permaculture !

Allier jardinage et permaculture signifie s'intéresser à maintenir un écosystème naturel au potager
Allier jardinage et permaculture

Eté 2018, avant de se mettre à la permaculture

Voici l’état du jardin potager avant que l’idée fasse son chemin d’accorder jardinage et permaculture.
Je désherbais tout régulièrement, cela me donnait un travail énorme qui, en plus, mettait le sol à nu. Pendant des années j’ai pensé bien faire en jardinant ainsi. Aujourd’hui, il est démontré que ce n’est pas vraiment un bon comportement envers la nature et ses hôtes.

avant de découvrir la permaculture, je désherbais tout
Sol dénudé est sans protection de sa faune

Il m’a fallu du temps avant de faire la découverte de la permaculture. C’est en voyant la beauté naturelle des jardins permacoles que j’ai eu envie de faire pareil dans le mien. J’ai pu piocher quelques règles de bon sens dans les témoignages de jardinier associant jardinage et permaculture .

On a toujours une part d’entretien au jardin, il ne s’agit pas non plus de tout laisser à l’abandon. La difficulté reste de prendre soin du potager tout en évitant du jardinage intensif.

Le principe de la permaculture semble facile à appliquer dans un jardin ou un potager. Si je respecte les conseils des permaculteurs avertis, je devrais pouvoir mieux gérer la tonte du jardin par exemple. Mon jardinage sera alors un véritable loisir sans courbatures !

Quelques mois après le paillage …

Après avoir poser des branchages et un compost improvisé rapidement (épluchures de cuisines et fruits trop murs), le paillage a été posé à l’automne 2018.
En novembre 2018, une rangée d’oignons a aussi été placée le long de la bordure en bois. Ils se trouvent près des framboisiers, et j’ai du vérifier que l’association était jouable.

Les actions pour passer à la permaculture au jardin vont certainement réussir à remettre en place un bon écosystème. Je vais devoir être patiente. J’ai vu qu’il avait fallu plusieurs années au Jardin du Grand Jas de Permaculture Agroécologie de Damien Dekarz, pour que la nature reprenne ses droits.

framboisiers après quelques mois sous le paillage
Préférez le paillage au désherbage

Après plusieurs semaines, je n’ai eu à faire aucun désherbage suite au paillage. Les framboisiers et la rangée d’oignons n’ont pas été envahis et la terre est restée meuble sous le paillage.

Dès le départ le gain de temps est énorme, je peux plus profiter du jardin avec tous mes proches. La permaculture a eu un premier impact de redécouverte d’un environnement extérieur. Avec mes proches je profite maintenant d’une vraie visite du jardin familial. Même en connaissant les lieux depuis un moment, nous avons le plaisir de la promenade dans notre jardin en guettant la vie s’y installer de nouveau.

Jardinage et permaculture d’après d’autres expériences

Les forums sont riches en expériences, c’est une bonne habitude de faire le choix de les suivre. Je trouve aussi de nombreux conseils dans les commentaires laissés sur les sites de jardinage et permaculture.

La permaculture et la protection de l’environnement se trouvent sur un chemin commun. En conséquence j’espère utiliser la méthode de la permaculture pour améliorer mon emprunte écologique.

C’est à l’évidence une action à petite échelle qui reste à la dimension de mon jardin potager. Je me dis que si tous les jardiniers viennent à pratiquer jardinage et permaculture, l’effet écologique s’orientera positivement.

Chacun trouvera sa propre méthode pour apporter un peu de permaculture dans son jardinage. Pour commencer je vous invite à faire un premier repérage naturel d’avant permaculture , ce sera votre point de départ !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

trois + onze =

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.